important, intuition, la voie

Éveil en Transition…

Samedi 26 octobre 2019,

Bonjour Belles Âmes du Bonheur,

Bon je ne vais pas une énième fois m’expliquer sur le pourquoi de mon absence, car cela finirait par faire louche de toujours vouloir s’expliquer et se justifier !

C’est comme ça et vous allez comprendre pourquoi en lisant cet article.

Ma voie vers l’éveil, mon voyage vers l’éveil est en cours, en chemin…

Mon éveil est resté coincé dans un lieu inconnu pendant l’été et cette rentrée !!!

Oui bloqué, comme suspendu à je ne sais quoi !

Une impression que le monde autour de moi s’activait et moi, mon corps, mon esprit, mon âme comme figé à ne plus pouvoir bouger. Ou bien l’inverse mon être qui s’activait et le reste du monde comme figé…

Mon éveil est resté coincé dans un lieu inconnu et tumultueux, un lieu douloureux, un lieu où on ne sait plus trop quoi faire, quoi penser. Un lieu où l’avenir est ombrageux. Un lieu où la colère est omniprésente. Un lieu où l’incompréhension et la douleur font chambre commune… Un lieu où le chaos est le maître !

En cette rentrée, le 3 septembre j’ai perdu un de mes parents, ma maman. La maladie l’ayant contactée en ce début d’été 2019. Cette maladie qui sommeillait en elle depuis fort longtemps et qui attendait un  » moment propice  » pour faire voir au grand jour son vrai visage. Cette maladie qui nous a mené par le bout du nez tout l’été, ponctuées de tempêtes et d’accalmies.

Cette maladie qui a conclue par un ECHEC ET MAT !!!

Se fût douloureux, très douloureux, je ne le cache pas.

Ce genre de douleur on s’y prépare, puisque nous savons tous très bien que nous ne sommes pas éternel: VIE – MORT pour les personnes qui pensent qu’il n’y a rien d’autre après et VIE – MORT – VIE pour les personnes qui pensent qu’il y a autre chose après la mort.

Ce genre de douleur donc on s’y prépare, mais finalement tant qu’on ne l’a pas vécu, on ne sait pas comment on va réagir, supporter l’impensable et comment remonter la pente avec l’ ABSENCE de l’être cher qui est parti… non on ne sait pas !

Donc comme je ne savais pas, j’ai fait avec ce qu’il venait.

Je suis passée par des tonnes d’émotions, de sentiments, divers et variés, complexes, contradictoires…. ouah ça  » dégomme  » à côté les influences de Nouvelles Lunes et Pleines Lunes c’est rien.

J’ai suivi mon coeur.

Je me suis coupée du monde pendant un mois. Seule avec moi même et les miens dans la douleur aussi.

Pendant ce temps, j’ai appris à être à l’écoute de mes ressentis, de mes besoins et je pense que mon intuition à saisie sa chance pour prendre un peu plus de place en moi.

A l’heure d’aujourd’hui, sept semaines après, je pense pouvoir dire que cet événement à la base douloureux et désastreux, va me faire grandir et progresser dans mon évolution spirituelle et personnelle.

Pour moi de nouvelles portes, de nouveaux horizons, de nouveaux schémas de compréhension, de nouvelles connexion dans mon cerveau se forment.

Alors pour l’instant, j’observe, j’accueil, je comprends ( ou pas !!! ) ce qu’il m’arrive car je vis parfois des expériences extraordinaires ou plutôt non ordinaires. Et seulement lorsque j’aurai assez observé, accueilli, compris, je ne manquerai pas de vous partager à nouveau du contenu sur ce blog. En attendant vous pouvez consulter les partages que j’ai fait depuis le début.

Quoi qu’il en soit, j’aurai beaucoup de choses à vous raconter belles âmes, j’ai hâte de vous retrouver en espérant que vous aussi !

Un remaniement du blog sera nécessaire je pense par rapport à ces portes et horizons qui s’ouvrent et se dégagent devant moi…

Pour terminer cet article, qui j’espère ne vous aura pas rendu trop triste, ne le soyez pas en tout cas car après tout:

 » La mort ce n’est rien de grave «  dixit Michael Harner ( je vous laisse chercher qui est cette personne ….)

 

 

 

bonheur, développement personnel, important, intuition, la voie, temps

ça s’en va et ça revient…

Jeudi 28 Février 2019,

Bonjour belle communauté du bonheur,

Fin février, vous rendez vous compte ?

OUAH !!!!!

Les choses vont, les choses viennent, les choses s’en vont, les choses, s’endorment, les choses se cachent, les choses ont parfois peur…

De quoi je parle ? Hein me direz vous ?

Je parle de la CREATIVITE… les amis…

Oui la créativité.

La mienne, ne fait que ça aller venir, aller venir… depuis fort fort longtemps…

Puis un beau jour de 2017, elle est partie sans prévenir, pas un mot, ou alors elle a essayé de me parler et je n’ai point entendu !?

C’était l’été 2017, qu’elle est partie, pour je ne sais quelle destination, et pour combien de temps. Elle ne m’a pas laissé de mot explicatif sur la table, glissé sous un bouquet de fleur !?

RIEN, elle m’a laissé là, comme une idiote…

J’ai pleuré, je l’ai cherché partout…

RIEN, elle m’a laissé là, comme ça…

J’ai pleuré à nouveau, j’ai cherché à nouveau, je m’accrochais, je ne lâchais pas, je voulais la revoir absolument.

Je me sentais vide, vide de sens, vide de couleur, j’étais en manque, j’avais besoin d’elle.

Chaque jour qui passait, avec ma CREATIVITE, avant qu’elle ne parte, nous passions du temps ensemble. Parfois de longs moments, parfois des plus courts…

Puis plus

RIEN, elle m’a laissé là, démunie, perdue…

Puis, petit à petit je me suis habituée à ne plus la voir…j’ai fait avec.

Son absence, me pesait, mais j’ai compris petit à petit que je pouvais utiliser ce temps à faire autre chose.

C’est alors qu’a commencé mon cheminement intérieur, et oui, mes chers amis, ma belle communauté.

Depuis l’été 2017, je me suis repliée, refermée comme une huitre, pour mieux me connaître, mieux savoir qui je suis, où je vais, ce que je fais ici sur terre.

Puis, tout en continuant ce chemin spirituel, j’ai commencé à ressentir, des changements, des transformations, des nouveaux schémas de pensées, des nouvelles cognitions.

Puis, mon entourage proche a commencé à lui aussi à en ressentir les bienfaits. On commencé à me demander,  » mais comment tu t’y prends, que fais tu ? tu te fais aider, c’est pas possible « .

NON, personne m’aide les amis, la seule personne qui m’aide s’est MOI !!!

Comme je le dis dans la colonne de droite du blog,

 » J’ai décidé un jour d’arrêter de souffrir et de m’ouvrir au bonheur que la vie a à nous offrir. « 

C’est du travail, beaucoup de travail, que d’apprendre à se connaître.

C’est de longues heures seule, de longues soirées repliée sur soi, de longs moments d‘introspection.

Ce sont des multitudes de questions qui m’assaillent.

C’est ACCEPTER, du moins apprendre à accepter au départ, de ne rien faire de créatif. C’est aussi EXPLIQUER à l’entourage qui a eu l’habitude de vous voir créer tout le temps. Expliquer que parfois, pour un artiste, cela est nécessaire, d’avoir des passages, des trous à vide !

C’est COMPRENDRE.

C’est REALISER, c’est reconnaître la VERITE.

C’est avancer, c’est reculer, c’est se sentir vulnérable, comme une mise à nue…

On continue, on creuse, on veut savoir…

Puis, ma créativité est venue me rendre visite, quelques mois plus tard.

C’était en mars, avril 2018.

Elle faisait escale, avant de repartir visiter d’autres contrées !

Les retrouvailles ont été magiques !

Elles auront durées 2 mois ! Court hein ? Vous ne trouvez pas !?

Mais, elle, la créativité, depuis le début savait, ce qu’elle avait à faire.

Me laisser comme ça, du jour au lendemain, puisque je ne l’avais pas écouté auparavant. Là, en revenant deux mois, elle a dû se rendre compte que je n’étais pas encore tout à fait prête.

Son départ cette fois-ci, je l’ai mieux accepté, je lui ai dit au revoir, souhaité bon voyage.

J’ai été moins peiné du coup.

Cette nouvelle séparation se passait mieux.

J’ai continué mes lectures, mes apprentissages,

J’ai continué à cheminer, à creuser…

L’entonnoir, sans que je m’en rende compte au départ commençait à se resserrer.

Plus ça allait, je comprenais que une des CLES du cheminement intérieur et spirituel est

l’ ACCEPTATION

Oh! tiens ! n’ai je pas déjà évoqué ce mot ACCEPTER ?

Voilà la clé, ACCEPTER

ACCEPTER pour être libre

Ne pas chercher à tout contrôler pour être libre.

Lâcher prise, pour être libre.

C’est cela qui me manquait, et oui…

Alors, j’espère que ma créativité va revenir me voir, et habiter à la maison. Je peux lui garantir que ce ne sera plus pareil qu’avant.

D’ailleurs elle est là pour quelques jours, en essai, m’a t-elle dit.

Si cela lui convient et qu’elle trouve que c’est OK, elle restera !

Alors, cet après midi j’ai crée toute l’après midi.

J’ai lâché, je n’ai mis aucune barrière, je n’ai pas cherché THE IDEA, j’ai simplement fait l’idée qui se présentait sous mes crayons…

Ce soir je me sens légère, libérée…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

important, intuition, la voie

Je voyage… vous venez ?

Jeudi 10 Janvier 2019,

Bonjour la communauté du bonheur….

J’espère que votre début d’année et que ce mois de janvier se déroulent au mieux pour vous.

Avez-vous utilisez l’article où je parlais de faire un bilan et de poser les objectifs 2019, ici ?

Pour ma part j’ai fait mon bilan 2018 et j’ai ou plutôt suis entrain de finir de poser mes objectifs 2019 ( c’est long j’ai beaucoup de domaines où j’ai posé 2 ou 3 objectifs à chaque fois )

J’ai réfléchi aussi à la direction que je souhaite faire prendre à ce blog.

Comme vous le savez peut-être, ce blog est tout récent ( septembre 2018 ). Pour l’instant, je l’avoue, je tâtonne beaucoup, je prends mes repères, mes marques, j’apprivoise l’outil ( ou pas ….ahahahah ), j’ai envie puis plus envie… bref ce n’est pas tout à fait stable.

La seule chose qui est stable et certaine dans ma tête c’est que je ne souhaite pas me PRENDRE LA TETE !!!

Pour cela, ne soyez pas surpris de voir au bout de 2 ou 3 mois les choses se modifier, changer, évoluercar je suis en évolution permanente…

Par exemple, au tout départ, ce blog, le le voyais plus dans la créativité. Il s’avère que pour l’instant je suis plus tournée vers le féminin sacré, la magie, les cartes, le chamanisme

Je suis plus dans la spiritualité…

Mais finalement ne serait ce pas aussi une forme de créativité ?

La créativité est multiple !

La créativité est de partout !

Je crois même que je n’ai jamais été aussi créative !

Bref, donc, ici les choses ne seront pas figées ni définitives.

Le nom de ce blog, est donc parfaitement juste

VOYAGE VERS L’EVEIL…

Car en effet il s’agit bien d’un voyage que je fais, il s’agit bien d’un voyage que vous faites avec moi en venant ici, vous ressourcer, prendre des idées, mettre des choses en place, prenez prenez tout ce dont vous avez besoin. Le contenu va s’étoffer de plus en plus, alors ABONNEZ-VOUS ! pour ne rien manquer. Je vais me pencher aussi pour créer une newsletter, mais chaque chose en son temps !

 

Voici, l’orientation que je vais prendre pour ce premier trimestre 2019:

RDV quotidien ( j’espère tenir, sinon vous aurez le droit de me rappeler à l’ordre )

  • partages de mes pratiques spirituelles et autres

RDV hebdomadaire

  • Article du Jeudi: thèmes variés, en fonction de mes envies, et de mes aventures
  • Nos petits bonheurs du vendredi:  pour parler du petit bonheur du jour ou de la semaine

RDV mensuel

  • Interview inspirant du lundi
  • Mes débuts avec oracles et tarots
  • 1 an avec les 13 Mères Originelles
  • Ma Transition: ici je parlerai de ce que je et nous mettons en place à la maison, ce que nous faisons pour un nouveau monde meilleur, je parlerai de cercle aussi…

RDV aléatoire

  • Articles supplémentaires ou complément des pages lorsque le besoin se fait sentir
  • Vidéos soit en différé ou en live ( là va falloir que je travaille sur moi pour cela, ce n’est pas l’exercice que je préfère )
  • Spiritualité
  • Créativité
  • Ecriture livre
  • Vidéos inspirantes
  • Liens inspirants

 

Si cela vous convient, vous pouvez embarquer avec moi pour 3 mois déjà, avant la prochaine escale…

Ça vous dit ?

Alors c’est parti. 

Juste un dernier petit réglage avant de partir.

Je suis tout de même trop trop fière de vous dire que Voyage Vers l’Eveil a son nom de domaine…si si si c’est vrai… je suis passée à la version premium pour le blog afin d’avoir plus de possibilité pour aller plus loin dans mon voyage avec un bon et beau bateau…

Notez donc bien le nom de cette merveilleuse corvette

https://voyageversleveil.com

Je vous dis à très vite …

 

 

 

 

 

 

EMI, important, la voie

EMI… et vous ?

Jeudi 29 Novembre 2018,

Fin novembre déjà !

Ce temps qui passe…. toujours plus vite, toujours plus fort, toujours plus intense…

A propos d’intense, ce matin j’ai envie de vous livrer une expérience, MON expérience !

Cela fait peu de temps que j’ose en parler ! 2018, année de l’ouverture pour moi, j’ose tout ou presque ! ( rires dans la salle !!!)

J’en ai pour l’instant parlé à très peu de personnes. La première à qui j’en ai parlé n’est même pas dans mon entourage proche. Mais c’est cette personne qui me l’a confirmé et qui m’a convaincu d’accepter ce que j’avais vécu…il y a 5 ans.

Janvier 2013, je suis hospitalisée en urgence à l’hôpital de Valence ( 26 ). Je souffre de violents maux de ventre qui me terrassaient alors depuis presque un an. Mais, Irène, ne portait pas attention, n’écoutait pas ce corps qui lui parlait, qui essayait de dire quelque chose ! Noël 2012, janvier 2013, les douleurs s’accentuent, sont de plus en plus fréquentes. Fin Janvier 2013, alors que je venais de récupérer mes deux enfants dans leurs écoles respectives, je suis presque incapable de conduire pour rentrer à la maison, tellement mon ventre me fait souffrir, tellement mon ventre à gonflé, tellement mon ventre est dur ! ( tiens serais-je tout d’un coup enceinte de 6 ou 7 mois ? ). Ne me sentant pas capable de rentrer à la maison, je décide de laisser mes enfants chez mes parents et de filer voir le médecin que j’avais à l’époque, pas loin de chez mes parents. Une fois arrivée chez mes parents, je m’allonge et ne peut me relever. Maman, tente de garder son calme, face à mes grimaces de douleurs… Elle m’apporte un gant frais, car je me plains d’avoir très chaud, je suis en fait bouillante !

Rapidement, tout s’accentuent encore, je suis incapable de pouvoir me relever. Mes enfants m’observent, droits devant moi qui suis allongée sur le canapé. On décide d’appeler le SAMU.

Ils arrivent.

Ils m’auscultent sur place, prennent ma température.

40 DE FIEVRE….. ok…. well well well…

Je ne sais plus comment, j’atterrie dans leur véhicule.

Aux urgences, j’attends longtemps dans le couloir, avec mes douleurs toujours là. Ah on vient me chercher. Ils font tout une batterie d’examens.

Puis diagnostic.

J’ai des calculs biliaires, beaucoup, énorme, qui ont migré dans le canal cholédoque, avec un début de jaunisse et de pancréatite !

Super, Irène, tu vois de ne pas s’écouter !!!

On me trouve un lit, dans le service approprié. Le chirurgien me voit le lendemain je crois. Il m’explique qu’il ne pourra pas m’opérer de suite car l’infection est beaucoup trop importante. Il m’explique aussi, que normalement des calculs de la voie biliaire, c’est une affaire de 2/3 jours. Mais comme j’ai attendu l’extrême, ça prendra donc plus de temps, car l’objectif premier est de calmer et stopper l’infection qui envahit mon ventre !

Le chirurgien m’opère, une semaine après. Tout se passe bien. Le lendemain il me montre ma vésicule biliaire et son état …. beurkkk….

La première nuit après l’opération, se passe plutôt bien. Je suis encore sous l’effet de l’anesthésie générale.

La deuxième nuit est par contre une tout autre affaire.

Sous perfusions multiples, avec entre autre une ayant comme contenu de la morphine pour la douleur, je me sens de moins en moins bien au milieu de la nuit. Je sens des picotements, j’ai envie de vomir ( je crois ), je sens mon esprit partir…

C’est alors que je sens petit à petit une partie de moi se surélever, je me sens petit à petit flotter au dessus de moi-même restée allongée sur mon lit d’hôpital ! Puis je me sens naviguer dans la pièce, je vois toute la chambre, je me vois toujours sur mon lit, entrain de m’affoler…

Puis je me souviens, revoir défiler toute ma vie, mes joies, mes peines, les amis, la famille, mes proches, mes enfants, mon mari, mes parents… je dis au revoir à tout le monde, car je sais que c’est la FIN pour moi.

Puis je vois un tunnel blanc, lumineux, apaisant, cela m’attire.

Au bout de ce tunnel, je vois une personne. Je ne saurai dire qui c’était. Cette personne m’appelle, me dit de venir, qu’avec eux je serai très bien !

J’ai envie, j’ai peur, je regarde à nouveau, ce moi resté sur le lit, qui s’agite, s’affole, qui me dit de ne pas partir. Je ne sais plus quoi faire.

Je me rappelle bien de tout cela. C’est très précis dans ma mémoire.

Puis, finalement, de façon brutal, je me souviens, ne pas aller dans ce tunnel, et je retombe, comme une masse sur le lit, je me réintègre. Là les infirmières sont autour de moi, car ce moi resté sur le lit a finit par trouver cette maudite sonnette qui était sur la gauche. Je leur explique que je ne me sens pas bien, et leur dit que ce doit être un des produits des perfusions. Elles débranchent alors la perfusion de morphine qui effectivement donnait un dosage trop fort…j’étais shootée en fait…

Je reprends conscience peu à peu de moi, de mon environnement et de ce que je viens de vivre…

J’ai vécu quoi d’ailleurs, je ne sais pas du tout à ce moment là. La seule chose que je sais, c’est que j’ai été très mal, et que j’étais persuadée que j’allais mourir ! Les infirmières, me disent d’essayer de me rendormir.

En l’espace de 15 minutes, tout redevient à la normale.

Apaisée je me rendors!

Je sors de l’hôpital quelques jours après, une fois le transit redevenu normal !

Cette histoire, j’en n’ai parlé à personne à l’époque. J’ai juste expliqué qu’un dosage trop élevé de morphine, m’a shooté et que je ne me suis pas sentie bien la deuxième nuit.

Depuis, juin 2017, je plonge dans l’introspection, je lis, je médite, je fais du yoga, je me rends compte de beaucoup de chose, je comprends beaucoup de chose, je me fais une auto thérapie.

Avril 2018, 1er salon du bien être à Figeac.

J’assiste, avec mon fils de presque 16 ans, à des conférences. Une va changer mon point de vue sur ce que j’ai vécu ce mois de janvier 2013.

J’assiste donc à une conférence de Jean Marc Harel Ramond.

Mon fiston, qui est l’un des seuls avec mon mari, à savoir ce que j’ai vécu, me conseil et m’incite à aller trouver ce monsieur à la fin de la conférence. C’est ce que je fais au départ à reculons… Puis je me lance je lui parle.

Je lui explique, tout comme je viens de le faire ici.

Là, il met des mots sur mon expérience.

 » Madame, vous avec vécu et fait l’Expérience de la Mort Imminente. »

EMI quoi !!!!  

Vous comprenez le titre maintenant ?

Là, je comprends tout. Je comprends tout ce qui s’en est suivi après cette expérience.

Je comprends, pourquoi depuis juin 2017, j’ai eu ce besoin vitale de savoir. Savoir qui je suis, savoir quelle est ma mission sur la Terre.

Je comprends, pourquoi depuis juin 2017, ce besoin vital de faire une introspection sans précédent, comme je l’explique sur la page  » à propos  » est nécessaire.

Je comprends, ma mission de vie, mon rôle sur Terre.

Je comprends, que ma mission de vie est d’aider les gens avec l’art thérapie, entre autre. Je sais que je suis ici bas, pour servir lHUMAIN. Mais l’Humain dans toute sa splendeur.

Je remercie infiniment la VIE.

Je les remercie là haut, quelque part, de m’avoir laisser repartir, car ma vie, ne faisait que prendre SENS à ce moment là.

Comme me le dit dans un mail récent, Christophe Allodi, il faut  » comprendre pourquoi cette porte s’est ouverte lors de ce rendez-vous un certain jour de début février 2013 ? « 

Mais, chutttt…. je crois avoir trouvé la réponse…

Et vous avez vous vécu des expériences tel que celle-ci ?

Partagez les ici, si le cœur vous en dit…

Un message à tous et toutes, chers lecteurs, chère communauté:

Soyez attentif, à ce que vos corps vous disent. Soyez attentif à ce que l’Univers vous envoie comme message….

Petit message personnel à la famille et amis:

Je vous rassure, je ne suis pas tombée ni sous l’emprise de qui que se soit, ni dans une secte…. donc pas d’affolement svp…. je m’ EVEILLE tout simplement…des bises

développement personnel, important, la voie

Le sommet…

Jeudi 22 Novembre 2018,

Ouah, quelle semaine !!!! et on vendredi ( oui je laisse jeudi, pour me laisser bonne conscience ) ….

Une semaine riche.

Riche de joies, riche de découverte, riche d’émotions, riche tout court.

Comme quoi être riche ne veut pas forcément dire riche d’argent.

Je pense même que ce qui est plus important ( on est d’accord il faut un peu d’argent, fin moyennement, fin suffisamment pour vivre, bon vous voyez quoi !!!! ) Mais celui qui est riche d’argent et pauvre à l’intérieur de lui. Croyez vous qu’il soit heureux ? Pour ma part je pense que non. Vous pourrez avoir tout l’or du monde, mais si à l’intérieur vous êtes vide, si vous ne savez pas qui vous êtes, si vous n’aimez pas vous même et autrui, ça n’ira pas.

Pour arriver à se connaître, à s’aimer, puis à aimer autrui, il y a des étapes à franchir. Il y a un long, très long chemin à parcourir.

J’ai reçu cette semaine un lien sur ma boîte mail, envoyé par Monsieur Jean Jacques Crèvecoeur, que je suis sur internet depuis plus d’un an. Il m’a envoyé un lien pour suivre le Sommet de la Transition. J’ai donc pris en cours de route puisque cela a commencé le 15 novembre je crois.

Ce sommet, ce sont 22 professionnels qui sont interviewés par Patricia Mignone.  C’est un événement qui fait réfléchir et inspire l’envie de se mettre en mouvement. C’est un événement sur  « le thème de la Transition – transition personnelle, transition de vie, transition écologique : des thèmes qui nous touchent tous intimement. «   Cet événement uniquement sur le web nous fait profiter  » de l’expérience et de la sagesse de professionnels généreux qui t’éclaireront et t’encourageront à pendre des décisions que tu diffères peut-être. »

Selon moi c’est un événement MAJEUR, vous entendez ! MAJEUR.

Il est plus qu’urgent que les gens prennent conscience de qui ils sont, de leurs valeurs, de leurs compétences.

Il est plus qu’urgent que les gens se mettent en MOUVEMENT ( et non pas en marche !!!! ) en MOUVEMENT d’eux mêmes.

Il est plus qu’urgent que les gens comprennent que la transition ne viendra pas de l’extérieur mais de l’intérieur.

Car comme l’explique donc Jean Jacques Crèvecoeur dans son interview, que j’ai écouté avec passion et grand intérêt; il y a une différence entre CHANGEMENT et TRANSITION

D’après lui,

LE CHANGEMENT: vient de l’extérieur – perte d’emploi c’est un changement brutal dans la vie de quelqu’un – perte d’un proche – déménagement… en gros le changement c’est plus ou moins brutal et ce n’est pas forcément la personne qui a décidé du changement.

LA TRANSITION: vient de l’intérieur – je décide de vivre autrement – je décide de réduire mes déchets, de consommer différemment – je décide de prendre soin de moi – je décide d’apprendre à me connaître en travaillant sur moi… tout cela représente une transition sur du plus ou moins long terme.

Donc la TRANSITION qui vient de l’intérieur, permettra d’accepter ce qui vient de l’extérieur. Et oui…..

Toujours d’après Jean Jacques Crèvecoeur, la transition se passe en 3 étapes:

DEUIL – ZONE NEUTRE ou CHAOS – RENAISSANCE

  • Le DEUIL comporte 5 dimensions:

1- Le désengagement: c’est à dire se retirer des anciennes situations, qui me dérange

2- La démantèlement: c’est à dire rompre le lien qui me relie aux lieux/personnes qui ne me convient plus

3- Le désidentification: c’est à dire  ne plus s’identifier dans des rôles qui ne me correspondaient pas

4- Le désanchetement: c’est à dire quitter une sorte de sort dans lequel j’étais, reconnaître que j’ai été dans un système de croyance

5- La désorientation: c’est à dire accepter de ne plus savoir qui je suis après avoir réalisé les 4 premiers points

  • ZONE NEUTRE ou CHAOS 

Une fois la première étape de passée, nous arrivons dans un CHAOS. En clair nous avons déconstruit tout ce que notre entourage avait construit ou ce que nous même avions construit. C’est une zone inconfortable, car nous pouvons peut être à ce stage avoir de nouvelles idées, mais comme le DEUIL est tout frais il se peut que nous retournions dans nos travers… Il faut alors s’abandonner dans cette phase de CHAOS, se donner du temps pour créer de nouveaux projets, cultiver sa solitude, identifier ce que l’on ne veut plus, faire des rituels personnels.

  • RENAISSANCE

La renaissance c’est tout simplement sentir un déclic à l’intérieur de soi. C’est être dans l’ouverture. C’est développer son écoute intérieur.

Pour terminer son interview Jean Jacques Crèvecoeur a délivré quelques conseils, des actions à mettre en place pour faire les choses différemment:

  • Faire un jeun médiatique: se couper des médias en tout genre
  • Lire abondamment
  • Cultiver la solitude pour écouter ce qui fait sens
  • Cultiver l’humilité qui ramène à la connexion de la Terre Mère
  • Identifier les actes à poser dans le quotidien
  • Oser faire des expériences en ayant une attitude d’ouverture, en étant septique mais ouvert ( 5ème accords Toltèques )
  • Tirer les enseignements de ce que l’on vit pour pouvoir devenir de plus en plus compétent et conscient.

Je terminerai par ceci. Jean Jacques Crèvecoeur a fait allusion tout au long de son interview à Joseph Campbell ( entre autre ).  Il dit qu’il faut sortir du monde ordinaire pour aller dans le monde non-ordinaire et faire ses expériences et revenir dans le monde ordinaire pour transmettre.

Voilà, il était IMPORTANT pour moi de rédiger un article qui résume ce que Jean Jacques Crèvecoeur a évoqué lors de cet interview. J’espère que je n’ai pas trop déformé ce qu’il a dit.

Je pense que l’essentiel à retenir ici, c’est qu’il faut prendre soin de soi pour pouvoir prendre soin des autres et de la planète….

Bien évidemment je vous invite vivement à suivre ce sommet. Il reste encore une semaine je crois d’interviews à écouter. Les premiers ne seront plus en ligne, mais un coffret sera vendu à la fin, qui permettra d’acquérir l’ensemble du sommet avec plein de bonus en plus, et de pouvoir tout écouter chez soi, autant que l’on veut, et à vie …..

PARTAGEZ cet article, il faut qu’un maximum de personnes soient au courant de cela, pour celles et ceux qui n’ont pas encore trouver la VOIE…

Je vous remercie du fond du coeur…