bonheur, développement personnel, important, intuition, la voie, temps

ça s’en va et ça revient…

Jeudi 28 Février 2019,

Bonjour belle communauté du bonheur,

Fin février, vous rendez vous compte ?

OUAH !!!!!

Les choses vont, les choses viennent, les choses s’en vont, les choses, s’endorment, les choses se cachent, les choses ont parfois peur…

De quoi je parle ? Hein me direz vous ?

Je parle de la CREATIVITE… les amis…

Oui la créativité.

La mienne, ne fait que ça aller venir, aller venir… depuis fort fort longtemps…

Puis un beau jour de 2017, elle est partie sans prévenir, pas un mot, ou alors elle a essayé de me parler et je n’ai point entendu !?

C’était l’été 2017, qu’elle est partie, pour je ne sais quelle destination, et pour combien de temps. Elle ne m’a pas laissé de mot explicatif sur la table, glissé sous un bouquet de fleur !?

RIEN, elle m’a laissé là, comme une idiote…

J’ai pleuré, je l’ai cherché partout…

RIEN, elle m’a laissé là, comme ça…

J’ai pleuré à nouveau, j’ai cherché à nouveau, je m’accrochais, je ne lâchais pas, je voulais la revoir absolument.

Je me sentais vide, vide de sens, vide de couleur, j’étais en manque, j’avais besoin d’elle.

Chaque jour qui passait, avec ma CREATIVITE, avant qu’elle ne parte, nous passions du temps ensemble. Parfois de longs moments, parfois des plus courts…

Puis plus

RIEN, elle m’a laissé là, démunie, perdue…

Puis, petit à petit je me suis habituée à ne plus la voir…j’ai fait avec.

Son absence, me pesait, mais j’ai compris petit à petit que je pouvais utiliser ce temps à faire autre chose.

C’est alors qu’a commencé mon cheminement intérieur, et oui, mes chers amis, ma belle communauté.

Depuis l’été 2017, je me suis repliée, refermée comme une huitre, pour mieux me connaître, mieux savoir qui je suis, où je vais, ce que je fais ici sur terre.

Puis, tout en continuant ce chemin spirituel, j’ai commencé à ressentir, des changements, des transformations, des nouveaux schémas de pensées, des nouvelles cognitions.

Puis, mon entourage proche a commencé à lui aussi à en ressentir les bienfaits. On commencé à me demander,  » mais comment tu t’y prends, que fais tu ? tu te fais aider, c’est pas possible « .

NON, personne m’aide les amis, la seule personne qui m’aide s’est MOI !!!

Comme je le dis dans la colonne de droite du blog,

 » J’ai décidé un jour d’arrêter de souffrir et de m’ouvrir au bonheur que la vie a à nous offrir. « 

C’est du travail, beaucoup de travail, que d’apprendre à se connaître.

C’est de longues heures seule, de longues soirées repliée sur soi, de longs moments d‘introspection.

Ce sont des multitudes de questions qui m’assaillent.

C’est ACCEPTER, du moins apprendre à accepter au départ, de ne rien faire de créatif. C’est aussi EXPLIQUER à l’entourage qui a eu l’habitude de vous voir créer tout le temps. Expliquer que parfois, pour un artiste, cela est nécessaire, d’avoir des passages, des trous à vide !

C’est COMPRENDRE.

C’est REALISER, c’est reconnaître la VERITE.

C’est avancer, c’est reculer, c’est se sentir vulnérable, comme une mise à nue…

On continue, on creuse, on veut savoir…

Puis, ma créativité est venue me rendre visite, quelques mois plus tard.

C’était en mars, avril 2018.

Elle faisait escale, avant de repartir visiter d’autres contrées !

Les retrouvailles ont été magiques !

Elles auront durées 2 mois ! Court hein ? Vous ne trouvez pas !?

Mais, elle, la créativité, depuis le début savait, ce qu’elle avait à faire.

Me laisser comme ça, du jour au lendemain, puisque je ne l’avais pas écouté auparavant. Là, en revenant deux mois, elle a dû se rendre compte que je n’étais pas encore tout à fait prête.

Son départ cette fois-ci, je l’ai mieux accepté, je lui ai dit au revoir, souhaité bon voyage.

J’ai été moins peiné du coup.

Cette nouvelle séparation se passait mieux.

J’ai continué mes lectures, mes apprentissages,

J’ai continué à cheminer, à creuser…

L’entonnoir, sans que je m’en rende compte au départ commençait à se resserrer.

Plus ça allait, je comprenais que une des CLES du cheminement intérieur et spirituel est

l’ ACCEPTATION

Oh! tiens ! n’ai je pas déjà évoqué ce mot ACCEPTER ?

Voilà la clé, ACCEPTER

ACCEPTER pour être libre

Ne pas chercher à tout contrôler pour être libre.

Lâcher prise, pour être libre.

C’est cela qui me manquait, et oui…

Alors, j’espère que ma créativité va revenir me voir, et habiter à la maison. Je peux lui garantir que ce ne sera plus pareil qu’avant.

D’ailleurs elle est là pour quelques jours, en essai, m’a t-elle dit.

Si cela lui convient et qu’elle trouve que c’est OK, elle restera !

Alors, cet après midi j’ai crée toute l’après midi.

J’ai lâché, je n’ai mis aucune barrière, je n’ai pas cherché THE IDEA, j’ai simplement fait l’idée qui se présentait sous mes crayons…

Ce soir je me sens légère, libérée…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

intuition, temps

Ne peut être de partout…vi vi…

Jeudi 21 février 2019,

Ouille,  ouille , ouille….

Oups…oups…oups….

Vous ne m’en voulez pas trop ?

Vous n’êtes pas fâché ?

Pas d’article depuis deux jeudis, pas de partage pour les rendez vous du vendredi depuis deux vendredis aussi !

Oh, mais rien ne va plus.

Comme je le disais, je suis ELECTRON LIBRE.

Comme je le disais, je tâtonne, je prends mes marques ici.

Donc depuis fin janvier, je suis très très prise.

Je vais vous expliquer cela de deux manières.

Une écrite et une en vidéo.

Tout d’abord, comme vous le savez je suis en toute fin de formation pour être ART THERAPEUTE ….

Cette formation, je l’ai terminé !!!!! HIHA….fin presque, encore un dernier petit effort puis ce sera bon. Donc ces derniers quinze jours, j’ai énormément bossé sur cette formation à terminer. Les derniers devoirs à faire, sont plus complexes et prennent plus de temps, plus de réflexions et plus d’énergies que les premiers…

J’avais aussi beaucoup de travail à préparer pour la réalisation de mes cours de dessin à fin de fournir du contenu à mes élèves….

Le reste je l’explique dans la vidéo là dessous ( alors la vidéo a été tournée vendredi 15 février )

A très bientôt…

L’ELECTRON LIBRE ou Irène !

 

 

temps

Tic…tac…le temps qui coule

Jeudi 31 janvier 2019,

Je dois vous avouer une chose….

Je ne sais pas quoi dire aujourd’hui…

Ben oui c’est comme ça !

De quoi peut-on parler ?

Le trou…

La semaine passée j’étais gripée, cette semaine je suis désorganisée !

Je n’avance pas, j’ai l’impression de brasser du vent pour rien !

Il y a des fois comme ça !

Je fais donc comme je fais avec mes pages du matin, pour cet article.

J’écris coute que coute.

Peu importe ce que j’écris, mais j’écris…. même si c’est pour dire

JE NE SAIS PAS QUOI ÉCRIRE !

Tiens, je vais faire un bilan de ce premier mois de Janvier !

Je ne l’ai pas vu passer ce mois ! Et vous ?

Rien vu !

Et l’impression de ne pas avoir fait grand chose non plus d’ailleurs !

Les premiers quinze jours, je me suis dit allé installe ton année…

OK avec ça…

Puis je me suis perdue au fur et à mesure que les jours passaient.

Les journées ont défilées, et qu’ai je fait ?

J’ai défini mes objectifs de l’année, j’ai planifié certaines choses, j’ai commencé à décorer mon agenda de pratique de Lisbeth, j’ai commencé l’étude des 13 Mères Originelles, la lecture de  » Femmes qui courent avec les loups « , je me suis occupée de terminer la mise en place de ce blog, puis de façon paniquée je me suis rendue compte que j’avais pas travaillé sur ma formation d’art thérapie que je suis sur le point de clôturer, puis je me suis rendue compte que je n’avais pas avancé mon travail pour mes élèves….

AHHHHHHH !!!!

Alors revenons à l’essentiel, pour que les mois ne défilent pas avec à chaque fin, cette sensation de ne pas avoir fait grand chose.

On va dire que je suis OK, avec ce mois de janvier, c’était ainsi, c’était comme ça.

J’avais peut être besoin de ce temps nécessaire pour installer cette année. Je suis toujours plus longue que les autres pour faire les choses, bon acceptons le !

Pour février, je décide de remettre un cadre.

Je vais donc utiliser à nouveau la méthode POMODORO !

Vous connaissez ?

C’est super.

Personnellement j’utilise celle ci

Je me remets dans le bain, grâce à cet outil, à chaque fois que je me perds !

Oui car ce n’est pas la première fois que ça m’arrive, soyez rassuré. Et je sais que ce ne sera pas la dernière !

Donc pendant quelques temps, j’utilise cette méthode pour travailler. Et là qu’est ce que je tombe comme travail !

Impressionnant !

Allé au boulot !

Et vous est ce difficile parfois aussi de s’y mettre ?

Comment gérez-vous cela ?

 

 

 

temps

Et d’une…

Jeudi 6 Décembre 2018,

Le temps passe vite vous ne trouvez pas ?

Lorsque j’étais petite je trouvais le temps long, je trouvais le temps ennuyeux parfois, je trouvais le temps trop rapide quelques fois…certainement lorsque que je faisais des activités qui me plaisaient…

Mes, nos enfants, aujourd’hui, trouvent que le temps passent toujours vite !

Est ce parce qu’ils sont trop occupés ? Est ce parce qu’ils font que des choses qui leur conviennent ?

Je ne sais pas…

De toute façon c’est comme ça. On ne peut pas modifier le temps…

Une chose est certaine c’est que depuis quelques années, j’ai compris ce que c’était de vivre «  ici et maintenant  » et d’arrêter de soit penser au passé ou au futur.

J’ai compris cela lorsque j’ai lu en 2014  » Le pouvoir du moment présent  » d’ Eckhart Tolle.

Ce livre je l’ai lu, peu de temps après être arrivée dans le Lot, en 2013. Vous savez en février, après mon opération où j’ai vécu un truc de dingue – j’en parle ici . Finalement, question, est ce truc de dingue vécu à l’hôpital ou le livre qui m’a fait prendre conscience de ce temps ? et surtout qui m’a fait prendre conscience que ce que l’on vit d’important c’est le  » ici et maintenant  » ?

Pourquoi ai-je lu ce livre après et pas avant ?

Pourquoi je n’ai pas eu connaissance de ce livre avant ?

Pourquoi ai-je eu ce livre dans les mains, au printemps 2014…. soit une bonne année après mon opération.

Est ce les guides là haut, qui m’ont conseillés de le lire ? ( je dois avouer qu’à cette époque les guides je ne les voyais pas encore, je comprends aujourd’hui qu’ils étaient là tout à côté, et ceux depuis toujours… )

Quoi qu’il en soit, CE LIVRE, a été le début de mon changement, de ma modification, de ma transformation, je pense. Telle une chenille qui rentre dans sa chrysalide, pour en sortir papillon…

PAREIL

Je suis rentrée dans ma chrysalide en 2014.

J’ai alors, depuis la lecture de cet ouvrage, une autre notion du temps ( cela ne m’empêche pas de le voir toujours défiler aussi vite !!! ), mais … mais … car il y a un MAIS… je ne suis plus BLOQUÉE sur le passé, je ne suis plus BLOQUÉE par l’avenir…

Je vis autant que je peux, l’instant.

Comme dit Bruno Lallement: ( à quelque chose prés- Bruno rectifie si j’ai déformé et que tu lis cet article )

 » le passé c’est le passé, on ne peut plus rien y faire, l’avenir n’est pas encore là, mais le moment présent lui est là  » donc soyons dedans…

Depuis, que j’arrive à accepter cela, depuis que j’ai compris cela, la vie est tout de même vachement plus agréable. J’étais la reine du «  ruminage « , la reine du  » je me projette et je m’inquiète de ce qu’il arrivera ou pas !  »

Mais ça pourrit la vie, les amis, oui ça la pourrit… Le stress toujours à son maximum…La culpabilité toujours à son plus haut grade ! La peur toujours là à t’empêcher de faire, car sait-on jamais, si cette expérience tentante était dangereuse… donc … ben on ne fait pas… et oui tellement plus simple… mais tellement déprimant à force…

Et bien STOP.… ce n’est plus pour moi tout cela, ce temps est révolu… vous comprenez, R.E.V.O.L.U: Révolu comme révolution… c’est ma révolution à moi…Révolu comme évolution…c’est mon évolution à moi…

Depuis 18 mois, j’ai pris l’habitude, de faire un BUJO ( bullet journal, si vous préférez ! ). Outil d’organisation, que j’aime à décorer. Outil pour planifier, pour noter des objectifs, outil de développement personnel aussi.

Le mien, mon premier commencé en janvier 2018, aura tenu toute l’année, c’est très bien.

En effet, en début d’année, avec mon carnet tout neuf, j’avais fait un bilan de 2017, et une projection de ce que pourrait être 2018.

J’arrive à la fin de ce carnet, et je vais donc pouvoir entamer le suivant ( qui attend sagement dans son tiroir ).

Je vais reprendre la même idée.

Car pour moi, maintenant, vivre l’instant présent, ce n’est pas renier le passé, ou ce qu’il s’est passé … que ce soit en bonnes nouvelles ou mauvaises. Non pour moi, être dans l’instant c’est aussi prendre conscience du temps qui passe, mais en le voyant d’une autre manière, en le voyant comme une belle chose, en le regardant comme un apprentissage, en le regardant comme des expériences vécues. 

Je vais donc tout au long du mois de décembre, faire un retour en arrière sur cette année 2018; voir si j’ai atteins certains objectifs, voir si elle a été comme je l’avais espéré en décembre 2017, lorsque je faisais le bilan de 2017.

Je vous mets la liste des différents points qui vont figurer dans ce bilan – je tiens à préciser, que j’avais vu cela sur internet à l’époque, mais je n’ai pas gardé le nom de la source, qui proposait ce bilan – si quelqu’un parmi vous l’a,  notez la dans les commentaires je le rajouterai – Merci.

BILAN 2018:

  • Vue sur l’agenda de l’année, mois par mois, noter les points forts vécus.
  • Ce qui a été en 2018: – Famille,vie privée – Travail, études, profession – Amis, communauté, services – Santé, forme physique – Intellectuel – Émotionnel, spirituel – Finances
  • Ce que m’a appris 2018
  • 6 phrases sur 2018: – La décision la plus sage que j’ai prise – La plus grande leçon que j’ai apprise – Le plus gros risque que j’ai pris – La plus grande surprise de l’année – Le plus grand service que j’ai rendu – La plus grande chose que j’ai accompli
  • 6 questions sur 2018: – De quoi je suis fière -Quelles sont les 3 personnes qui ont eu le plus d’influence sur moi – Quelles sont les 3 personnes sur lesquelles j’ai eu le plus d’influence – Qu’est ce que je n’ai pas pu terminer – Quelle est la meilleure chose que j’aie découverte en moi – De quoi je suis la plus reconnaissante
  • Les meilleurs moments 2018
  • Mes 3 plus grands défis 2018: – Noter les 3 plus grands défis – Qui ou quoi m’a aidé à surmonter ces épreuves – Qu’ai-je appris sur moi même en surmontant ces épreuves
  • Pardonner
  • Lâcher prise
  • 2018 en 3 mots
  • Le livre de 2018 a été écrit quel est le titre ?
  • Dire au revoir à 2018

Voilà, le bilan à faire, ça prend un peu de temps, mais c’est tellement intéressant de faire un point, pour ensuite mieux continuer en se fixant une nouvelle feuille de route…

Je vous invite à faire ce bilan. Venez nous dire, si vous le faites, où vous en êtes…

Et d’une….

Année de passée, et une nouvelle qui arrive, encore une fois, comme un phénix qui meurt et renaît de ses cendres…